Fraction en quelques dates importantes

Histoire

Fraction en 1996

Le groupe en 1996

Janvier 1994

Fondation de Fraction Hexagone. Le groupe naît de la fusion entre FREIKORPS et SEPTEMBRE NOIR.

Eté 1994

Premier concert au festival RAC de Bordeaux en compagnie de RAZORS EDGE, ADL 122 et VIKING. Le groupe n’est pas prévu à l’affiche mais débarque au culot, les instruments dans le coffre.

Janvier 1995

Sortie de la cassette démo Yankees go home. Elle se diffusera à 500 exemplaires, surtout dans le sud. Plusieurs chansons font référence au trip skin mais le groupe marque déjà sa différence. En effet, alors que la plupart des groupes de l’époque penchent pour une certaine nostalgie, Fraction Hexagone est le premier à vouloir diffuser un message National-Révolutionnaire, plus en phase avec la réalité. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde à l’époque… Pour ne pas arranger les choses, Fraction Hexagone explique que la signification originelle de RAC (Rock against Communism) n’est plus d’actualité. Depuis la fin de l’URSS, la situation a bien changé du fait de la disparition de la bipolarité Est/Ouest. Raison pour laquelle le groupe affirme jouer du Rock Anti Capitaliste.

Mai 1995

Sortie de trois chansons sur la compilation France Explosion de Pit Records (« Conquérants », « Toujours debout », « Corruption »).

1995 – 1996

Le groupe multiplie les petits concerts dans la région niçoise (avec NOUVEL ORDRE, CLOSE COMBAT, OIFFENSIVE), histoire de se roder sur scène et de rassembler les skins de la région, dont le nombre est important à l’époque. Chaque rendez-vous est ainsi l’occasion de réunir entre 100 et 150 personnes.

1996

Deux concerts à Bourges avec JEUNE GARDE (lors du festival de Bourges) puis avec CLOSE COMBAT et SQUADRON.

Juin 1996

Participation au tremplin rock d’Orange sous le nom de MOLOKO VELOCETT. Le groupe se qualifie pour la finale et se produit dans un décor prestigieux : le théâtre antique. Le concert finit dans l’anarchie grâce à la présence de nombreux punks agacés par la présence d’un groupe affichant ouvertement son appartenance sur scène. La rencontre entre la Fraction Army et les crasseux est percutante…

Fraction en 1996

Concert en 1998

Septembre 1996

Concert à la fête « Bleu, Blanc, Rouge » (Paris) avec AION, VAE VICTIS et IDF. Le public attiré par le groupe n’est pas tellement du goût de la sécurité et une bagarre éclatera dès le premier pogo… Chargé par le DPS, le public se regroupe à nouveau devant la scène en voyant les membres de FRACTION HEXAGONE reprendre leurs instruments après s’être frayé un chemin à travers le nuage des gaz lacrymos. Le concert se conclut sur un vibrant « Europe Jeunesse Révolution ». C’est la première et la dernière fois que le FN invitera un groupe skin dans un de ses grands rassemblements. Peu après, un article du journal Le Monde présentera IDF et FRACTION HEXAGONE comme les groupes les plus radicaux de la scène identitaire.

Octobre 1996

Sortie de l’album Rejoins nos rangs chez Pit records. Près de 20 ans plus tard, l’album reste une référence.

Novembre 1996

Concert en Normandie avec SDF, ADL 122, KONKWISTA et GESTA BELLICA.

Fin 1996

Départ de Stéphane, Greg et Thierry. Alors que le groupe semble voué à disparaître, Fabrice s’accroche et Ghislain (guitare) et Nicolas (batterie, ex-CLOSE COMBAT) intègrent la formation notamment pour l’enregistrement du mini-Cd Le Fléau. Cette nouvelle production permet de lancer une nouvelle dynamique qui va se poursuivre pendant 10 ans…

Fraction en 1999

Le groupe en 1998

Mai 1997

Christophe (déjà à la batterie sur Le Fléau), Alex et Bob (guitares) rejoignent le groupe.

Juin 1997

Concert à Neuchâtel avec CELTIC WARRIORS. On retrouvera des images du concert dans un reportage suisse intitulé « Skin or die ».

Juillet 1997

FRACTION HEXAGONE se trouve au centre d’une polémique avec sa chanson « Une balle ». Au même moment, le groupe de rap NTM est poursuivi pour ses propos violents contre la police. Certains médias et responsables s’emparent de cette affaire pour expliquer qu’il existe un équivalent de NTM dans la scène rock nationaliste. Philippe Douste-Blasy, ministre de la Culture, s’en prend au groupe et annonce que des poursuites vont être engagées. Après avoir été dénoncé dans la presse écrite, audio et télévisuelle, FRACTION HEXAGONE est mis en examen pour « complicité de provocations non suivies d’effets à des atteintes volontaires à la vie et à l’intégrité de la personne pour avoir participé à l’élaboration de la chanson « Une balle ».
Fabrice – qui est par ailleurs le deuxième condamné en France par la loi Gayssot – fait des allers-retours dans le bureau du juge Valat, le même qui a poursuivi Garaudy et Le Pen pour « Le point de détail ». Mais, finalement, les poursuites sont stoppées grâce à l’intervention de l’avocat du groupe, Maître Delcroix, qui avait repéré un vice de procédure.
Cette affaire a permis de médiatiser le groupe. Diverses interviews et reportages ont été diffusés sur les écrans. D’ailleurs, les médias les présentent comme un groupe extrêmement dangereux car « ayant pignon sur rue » (dixit LCI). Un moment, LCI envisage d’organiser – sur un plateau télé – un débat entre les membres de Fraction et ceux de NTM ! Un projet avorté au vu des risques de débordements dans, sur, et en-dehors de l’émission…

Août 1997

Concert à Milan avec SUD XT, GESTA BELLICA, CORONA FERREA et LONDINIUM SPQR.

Septembre 1997

Sortie du mini-CD Le Fléau en autoproduction (Heretik records). Radicalité encore accrue dans le son et les paroles…

Concert en 1998

Concert en 1998

Janvier 1998

Deux titres sur la compilation allemande Die Besten Soldaten (« L’esprit des forêts » et un remix du « Fléau »).

Mars 1998

Arrivée de Brice (ex-GORGON) à la guitare.

Eté 1998

Concert près d’Aix-en-Provence (Roquefort-la-Bédoule) avec IDF pour le Renouveau Etudiant Aixois.

Novembre 1998

Ayant de moins en moins de temps à consacrer au groupe pour raisons professionnelles, Squale quitte Fraction Hexagone. Il fera son dernier concert à Chartres avec GESTA BELLICA et 9e PANZER SYMPHONIE. Il est remplacé par Philippe qui était déjà proche du groupe et avait chanté avec Pascal comme seconde voix lors de deux concerts.

Décembre 1998

Concert à Châteauneuf (près de Bourges) avec 9e PANZER SYMPHONIE et ULTIMA THULE. Brice (guitare) arrive sur scène en crachant des flammes.

Fraction en 1999

Fraction en 1999

1999

Un titre sur la compilation internationale We will never die (« Fraction »), deux sur la compilation française Sur les terres du RIF (« Le journal du petit Franck » et « Fière Celtie »), et deux su la compilation Soutien des prisonniers (nouvelles versions de « La vie est un combat » et « Désordre international ») ainsi que deux titres (« Désordre international » et « Pédomania ») pour la cassette-compilation militante de Bleu Blanc Rock. Vendue 10 francs, celle-ci a été diffusée à plus de 5000 exemplaires notamment devant des lycées et lors de la Fête de la musique. Tous ces titres sont encore interprétés par Pascal, les enregistrements précédant son départ du groupe.

Janvier 1999

Le groupe prend la décision de changer son nom pour FRACTION. Les membres veulent ainsi signifier un changement d’époque – qu’il s’agisse de la volonté d’élargir encore leur audience, de l’orientation musicale ou tout simplement des nombreux changements de line-up ayant eu lieu depuis la formation initiale. Le groupe s’oriente aussi vers un style mêlant sonorités metal et hardcore. Fan de la scène NYHC (avec des groupes tels que Agnostic Front ou encore Madball), c’est à Fabrice que l’on doit l’expression « NRHC » (National Révolutionnaire Hard Core).

Février 1999

Concert à Berlin avec DST, LEGION OF THOR et SPREEGESCHWADER. Le concert n’aura finalement pas lieu… C’est au moment où le groupe fait les balances que les flics anti-émeutes débarquent dans la salle en tenue de combat et avec les chiens ! L’électricité de la salle sera même coupée pendant que la police filme tous les visages avec une caméra. Une grande victoire pour la démocratie…

1er mai 1999

Concert en Alsace avec PLUTON SVEA, STURMTURPP et INVOLVED PATRIOTS.

Mai 1999

Concert à Châteauroux avec IDF.

Concert en 2002

Concert en 2002

Avril 2000

Sortie de l’album « Le Son d’Histoire » (Heretik records). Le public est dans un premier temps surpris par les sonorités métalliques et Hardcore, tout comme par la voix de Philippe. Dans un cas comme dans l’autre le choix est clairement à l’agressivité. L’album sera pourtant finalement un succès (les nombreux repressages en attestent) et permettra une percée du groupe vers la scène metal. Le Son d’Histoire reste aujourd’hui une référence pour de nombreux fans de FRACTION.

2001

Arrivée de Chris à la guitare.

Février 2001

Deux titres sur la compilation K7 Rock identitaire français. (« Le journal du petit Franck », « L’esprit des forêts »). Production NSR 006 (Pologne).

Mai 2001

Concert en Suisse avec ULTIMA RATIO, TOLTSCHOCK et INSURRECTION.

Juin 2001

Un titre sur la compilation Vox Europa 2 de Perimetro (« Emeutes »).

Juillet 2001

Un titre sur la compilation de la revue allemande Unsere Welt (« 80 jours, 80 nuits »).

Eté 2001

Concert à Rome avec INSEDIA et ZETAZEROALFA.

Décembre 2001

Sortie du mini-CD Reconquista (Heretik records). Le disque, entièrement consacré à la question de l’immigration, est d’emblée un franc succès. Sortie en K7 de l’album Le Son d’histoire. Production NSR 022 (Pologne).

2002

Concert en Bretagne avec RECONQUISTA et BAGADOU STOURM.

Mars 2002

Un titre pour la deuxième compilation militante (2 euros pour 16 groupes !) de BleuBlancRock, Antimondial (« Esclavage mondial »).

Juillet 2002

Sortie d’une seconde édition de l’album Le Son d’Histoire avec une couverture différente (Heretik records).

Août 2002

Concert à Montpellier avec INSURRECTION et GESTA BELLICA. Ambiance survoltée alors que l’organisation que co-dirige Fabrice, Unité Radicale, sera dissoute par le gouvernement quelques jours après le concert… Malgré la forte pression médiatique, FRACTION démontre une nouvelle fois sa radicalité et sa détermination. D’ailleurs, quelques années plus tard, Fabrice sera convoqué dans le bureau d’un juge anti-terroriste pour lui signifier qu’il a été la cible d’un groupe islamiste (dont certains membres iront rejoindre les rangs de l’État islamique en Syrie)…

Concert en 2002

Album « Le son d’histoire » sorti en 2002

18 octobre 2002

Concert en Franche-Comté avec BAGADOU STOURM et PROPAGANDA.

Janvier 2003

Sortie d’un split avec le groupe allemand HKL intitulé Plus de guerres fratricides (Jens Puhse records). FRACTION livre six titres (quatre inédits et des nouvelles versions d’ « Europe, Jeunesse, Révolution » et « Emeutes ») dans la lignée de Reconquista.

Juillet 2003

Concert pour le premier anniversaire de l’Occupation Non-Conforme (squatt « de droite ») Casamontag à Rome, avec SKOLL et ZETAZEROALFA.

Août 2003

Un (vieux) titre sur la compilation gratuite Pure impact (« Le Fléau »).

1er mai 2004

Concert à Nice avec les amis d’IDF et ZETAZEROALFA. Le groupe annonce qu’il arrêtera bientôt ses activités et que c’est son dernier concert. Mais l’envie reste et, après une courte pause, le groupe ne va pas tarder à se retrouver pour préparer de nouveaux titres.

Juillet 2006

Sortie de l’album Europa produit par le nouveau label Alternative-s dirigé par Alex (guitare). Gros succès dans la critique et gros succès commercial.

Fraction en 2001 à Nice

Fraction en 2001 à Nice

Octobre 2006

FRACTION reprend le chemin des répétitions pour préparer une tournée (d’adieu ?) avec deux nouveaux membres, Didier (guitare) et Thierry (qui fut déjà le tout premier batteur du groupe).

16 décembre 2006

Concert à Terrassa (Catalunya) avec MARA ROS, IMPERTINENCIA et INVICTOS.

20 décembre 2006

Concert vers Lyon organisé dans le cadre d’un tournoi de boxe.

2007

Sortie de l’album Dissident 2.0 d’IPVOX, le projet indus-metal réunissant Fabrice, Chris et Pascal.

Juin 2007

Un titre sur la compilation Skadafascio de Perimetro («Toujours Présent »).

Sortie de la compilation européenne European Revolution avec les groupes ZetaZeroAlfa, Brigade M et Carpe Diem. FRACTION propose les titres suivants : « Trois compagnons », « Années de plomb » et « Korentin ».

Juin-Juillet 2007

Tournée européenne European Revolution avec les groupes ZetaZeroAlfa, Brigade M et Carpe Diem. FRACTION repart sur les routes et joue à Eindhoven, Stuttgart, Rome et Marseille.

2019

Pour fêter les 25 ans du groupe, FRACTION lance un nouveau site web qui permet de retracer son histoire.

2020

FRACTION livre une compilation-anniversaire baptisée « XXV » qui réunit les morceaux emblématiques du groupe. Cette production propose notamment quelques pépites pour les fans du groupe : des versions peu connues de certains morceaux (notamment avec le premier chanteur), un titre inédit (reprise d’un groupe des années 80…) ainsi qu’un enregistrement d’IPVOX, projet metal-indus créé par certains membres du groupe.

News, archives, revue de presse

Gardons le contact

Rejoignez la liste de diffusion